Carnaval 2017

(merci à Sébastien Brillais pour les photos et la vidéo)

 

Comment ce moment tant attendu par les élèves est-il célébré à l'école ?

En fonction d'un des thèmes arborés par la classe durant l'année scolaire, chaque élève prépare minutieusement son déguisement pour se transformer en divine fée, en agile animal, en héros grec, en vaillant viking... Le jour J, c'est avec grande joie qu'ils découvrent les costumes revêtus par chacun et chacune ! Après s'être retrouvés dans leur classe respective, les élèves des petites classes (1 à 4) et des moyennes classes (1 à 8) se réunissent pour les jeux ou autres distractions imaginés par l'équipe des professeurs. Pendant ce temps, les grandes classes (9 à 12) préparent le jugement du Bonhomme Carnaval. Puis, au son de la fanfare, les classes de 1 à 12 entrent en fanradole dans la grande salle afin de faire le procès de Bonhomme Carnaval porteur de tous les maux dont on veut se débarasser. Il sera alors brûlé et autour de lui nous danserons pour fêter la fin de l'hiver.
 
Dans une atmosphère recueillie, le lundi suivant la fête, nous irons déposer les cendres dans le ruisseau du Mülbach comme symbole des forces nouvelles et maîtrisées tournées vers le printemps. Le temps sera alors aux résolutions de Carême qui vivront dans chaque classe le plus longtemps possibles nous le souhaitons !
 
Tandis qu'au Jardin d'Enfants, la teneur est tout autre. Le petit enfant étant dans une activité de transformation quotidienne, il n'a pas besoin d'attendre Carnaval pour se déguiser. Chasser l'hiver et accueillir le printemps relèvent alors de l'imagination des jardinières d'enfants qui préparent un moment empli de vie, de rires, de facéties et d'inventives créations ! Cette année les quatre éléments vivront dans les groupes.

 

 

Carnaval 2017