La 10e classe - spécificités

 

A 16 ans, le chemin de la connaissance de soi-même s’amorce à travers l’ouverture vers le monde et vers l’Autre. En sciences, grâce à l’étude des sens et l’expérimentation des différentes perceptions, l’adolescent comprend qu’il se construit dans sa rencontre avec le monde extérieur. En proposant l’étude de différentes biographies remarquables, en rencontrant le thème de l’Idéal à travers l’Utopie et son contraire, en s’intéressant en histoire de l’art à l’époque de la Renaissance et en allant rencontrer à Florence les œuvres des artistes de ce temps, la pédagogie répond en profondeur à l’élément qui teinte fortement cet âge du « Spleen et Idéal » pour citer Baudelaire – Age des tentations, âge des renoncements.

A 16 ans, la perception de la place de l’homme dans l’Univers et celle de Dieu dans ce monde vacille. Il est capital pour l’adulte en devenir que cette question surgisse et se vive, exactement comme il a été essentiel pour le développement de l’humanité que la Renaissance ouvre les portes des grandes découvertes.

 

Arpentage

Cette période permet d’appliquer les mathématiques sur le terrain, mais aussi de faire l’expérience du travail qu’ont effectué les topographes à partir du 17ème siècle pour mesurer, répertorier et cartographier de manière précise le monde alentour.

 


Stage artisanal

A l’âge de l’adolescence, la connaissance directe de plusieurs contextes socio - professionnels est nécessaire. Aussi, au cours de la 10ème classe, les élèves effectuent un stage de 3 semaines en milieu artisanal. Le but n’étant pas de donner un rudiment de formation, mais plutôt un contact réel avec le monde professionnel et surtout un enrichissement des perceptions sociales. Les expériences faites lors du stage sont résumées dans un cahier de bord écrit par l’élève et présenté aux professeurs, parents et maîtres de stage.